Bois de conifères allemands : qualité – diversité – tradition – durable – économique

Produits et services pour le marché mondial – nous avons les ressources et l'expérience

Le territoire de la République Fédérale d'Allemagne est constitué de forêts à plus de 30%, faisant de l'Allemagne le pays le plus boisé d'Europe. Depuis plus de 300 ans, les forêts allemandes sont exploitées et gérées de façon durable.
Une série de lois assure que la quantité d'arbres récoltés tous les ans ne dépasse pas le nombre d'arbres se régénérant. Ceci permet de préserver le stock de matières premières nécessaire à l'industrie allemande des scieries pour les générations futures. Un exemple pratique de la mise en œuvre du concept de durabilité, né au sein de la sylviculture allemande et, depuis, repris par des pans entiers de l'économie mondiale.

Le bois allemand, assuré durablement d'un stock de matières premières

En Allemagne, environ 120 millions de m³ de biomasse sont produits tous les ans, dont de nombreuses essences forestières qui sont encore loin d'être entièrement valorisées. Une longue tradition forestière et une sylviculture moderne assurent que les forêts soient exploités en suivant des principes écologiques et dans le respect de la biodiversité et de la durabilité.

L'Allemagne dispose actuellement, dans ses forêts, de réserves de bois d'environ 3,4 milliards de mètres cubes.
Ceci fait de la forêt non seulement une matière première assurée reposant sur des bases solides, mais également un immense puits de CO2 grâce au bois utilisé dans la construction. Une contribution active à la protection du climat !

Les scieries allemandes sont performantes et travaillent avec une rigueur allemande

L'industrie allemande des scieries est un secteur très moderne disposant d'un parc machines performant. La plupart du temps, les scieries utilisent des machines de sciage Made in Germany, permettant de produire une qualité haut de gamme grâce à une technologie ultramoderne et optimisée en fonction des matières premières. Plus de 2 000 scieries de taille moyenne, qui sont souvent des entreprises traditionnelles familiales implantées dans les zones de croissance des essences forestières locales, sont malgré tout présent sur le marché mondial, employant plus de 19 000 salariés qualifiés et réalisant un chiffre d'affaires annuel cumulé de 5,4 milliards d'euros. Les scieries sont intégrées au pôle de compétitivité Sylviculture et Bois regroupant en Allemagne plus d'un millions d'employés et représentant un chiffre d'affaire de 180 milliards d'euros. Le pôle de compétitivité Sylviculture et Bois se place ainsi devant l'industrie automobile allemande.

La production est assurée par les scieries dans le respect des normes environnementales imposées par la loi, des normes sociales très strictes et des obligations en matière de prévention des accidents. De nombreuses entreprises bénéficient d'une certification ISO, ce qui permet de garantir outre la durabilité des stocks de matières premières, également la durabilité de la production. Le bois, et notamment les produits résiduels engendrés par la production de bois sciés,
est en outre une base importante dans la production d'énergies renouvelables en Allemagne et en Europe et permet de garantir la pérennité de l'alimentation en énergie.

Les normes actuelles imposées aux produits ou aux entreprises en général,
sont respectées à la lettre par les scieries.

  • Normes EN et DIN, EUROCODE 5, certification CE
  • JAS, ALSC, WCLB, règles de qualité NHLA
  • dispositions phytosanitaires de la directive IPPC ISPM n° 15, régimes phytosanitaires internationaux,
    y compris SITES
  • Dispositions visant à lutter contre l'exploitation illégale des forêts comme EUTR, U.S. Lacey Act
  • certifications internationales comme FSC et PEFC
  • Certifications d'entreprises selon ISO 9001