Bois de feuillus allemand : écologique – innovant

Des produits et des services pour le marché mondial – nous avons les ressources
et l'expérience

Malgré sa densité de population élevée (environ un quart de la population des Etats-Unis sur un territoire plus petit que l'Etat du Montana), l'Allemagne est couverte de forêts à plus de 30%. L'Allemagne a été le premier pays à décider de ne jamais récolter, sur son territoire, plus de bois qu'il n'est possible de reboiser. Une pratique qui fonctionne maintenant depuis plus de 300 ans déjà et qui a été appliquée avec succès même aux Etats-Unis. Ceci permet d'assurer la pérennité des ressources nécessaires à l'industrie allemande des scieries pour les générations futures.

Le bois allemand, une matière première pérenne et durable

En Allemagne, environ 120 millions de m³ de biomasse sont produits tous les ans, dont de nombreuses essences forestières qui sont encore loin d'être entièrement valorisées. Une longue tradition forestière et une sylviculture moderne assurent que les forêts soient exploitées en suivant des principes écologiques et dans le respect de la biodiversité et de la durabilité.

L'Allemagne dispose actuellement, dans ses forêts, des réserves de bois d'environ 3,4 milliards de mètres cubes.
Ceci fait de la forêt non seulement une matière première assurée reposant sur des bases solides, mais également un immense puits de CO2 grâce au bois utilisé dans la construction. Une contribution active à la protection du climat !

Le hêtre

Représentant 16% de la surface boisée, le hêtre (bot. fagus) est le feuillu traditionnel en Allemagne et fournit l'un des bois les plus durs et résistants d'Europe. Environ 12 millions de m³ de bois de hêtre sont récoltés tous les ans. Le hêtre apprécie les sites frais et ombragés et se développe également bien dans les forêts mélangées. Sans l'intervention de l'homme, les deux tiers du territoire allemand environ seraient couverts de forêts de hêtre. C'est aussi l'essence qui profite le plus du programme de transformation forestière actuellement en cours en Allemagne : En 15 ans seulement,
la surface des forêts de hêtre a augmentée de 2%.

Le hêtre se caractérise par des troncs droits et pleins d'une longueur sans branches pouvant aller jusqu'à 15 mètres.
La récolte se fait au bout d'environ 100 à 140 ans , lorsque le tronc a atteint un diamètre de 30 à 50 cm. Mais les hêtres plus anciens peuvent parfaitement atteindre un diamètre de 1 à 1,5 mètres et un âge de plus de 300 ans. La gamme
de couleurs va du blanc au rouge.

Le bois de hêtre possède une surface aux pores fines, est facile à traiter ou à coller et est très recherché en particulier comme bois massif pour la fabrication de meubles, d'escaliers et de parquets. Il ne se casse et ne rompt pas lors de sa transformation et a été distingué de nombreuses fois au niveau international pour ses caractéristiques. Ce bois est en outre très demandé pour servir de placage pour les parois et les plafonds, de contreplaqué ou de contreplaqué moulé.

Le bois de hêtre est très facile à transformer et l'étuvage ou le traitement de sa surface par application de vernis, de peinture, etc. peut être adapté à toutes les situations. Doté d'une surface décorative à l'aspect séduisant, le bois de hêtre est un bois polyvalent, pouvant être utilisé universellement.

La fabrication de petits objets courants de la vie quotidienne constitue un autre domaine d'application important :
des planches, des cuillères, des bols, des chevilles ou sous forme de poignées pour couverts ou de brosses, même des jouets en bois ou toute une série de produits sculptés ou tournés.

Une partie du bois est également utilisée comme bois industriel par l'industrie des matériaux dérivés du bois.
Il n'y a qu'à l'extérieur que cette essence n'est pas adaptée sous sa forme naturelle, mais un bois de hêtre ayant
bénéficié d'un traitement thermique (bois rétifié), peut parfaitement y être utilisé.

Pour le contreplaqué, les propriétés du hêtre se révèlent particulièrement bien adaptées. Le bois, tout en ne représentant que 1/10 du poids de l'acier, possède 1/3 de sa dureté. Les pièces moulées en multiplis de hêtre sont élastiques, résistent aux chocs, n'éclatent pas et s'illustrent par une résistance élevée à la pression-, à la traction,
à la flexion et au cisaillement tout en restant léger, et sont de ce fait bien adaptées aux surfaces durs et résistantes.
Le bois de hêtre est l'essence la plus utilisée pour la fabrication de chaises en Allemagne.

Sa dureté est également la raison principale de l'important potentiel du bois de hêtre lamellé qui ouvre de nouvelles possibilités architectoniques. Dans ce domaine, le bois de hêtre peut parfaitement tirer son épingle du jeu face à l'acier ou au béton. Sa légèreté et sa robustesse assurent au bois de hêtre également des débouchés dans le domaine des emballages sous forme de caisses, de palettes ou de fonds de containers.

Dans le commerce, on distingue le bois de hêtre étuvé ou normal. L'étuvage permet d'intensifier la couleur naturelle du bois et de la faire pencher vers des tons plus chauds, tirant sur le rouge, dont les nuances peuvent être régulées en fonction des demandes des clients.

L'étuvage améliore aussi les propriété de traitement du bois.

Avec le bois de hêtre scié, avivé ou non, en qualité NHLA ou d'une qualité spécifique souhaitée par le client, les scieries allemandes de bois de feuillus fournissent un matériau clairement défini de qualité supérieure offrant de nombreuses possibilités pour la transformation.

Here you can find sawn timber of Hêtre